Toutes les news communication, communication finance, communication digitale, rp et relations medias
Articles
Les influenceurs de plus en plus chouchoutés par les marques
06 novembre 2018     #Digital

Afin d’accroître leur notoriété et « toucher » le public de manière plus impactante, les annonceurs s’orientent de plus en plus vers « l’influence marketing » qui utilise le potentiel de recommandation des influenceurs digitaux.  

 

Influenceurs, qui sont-ils ?


Youtubers, Instagramers, blogueurs … En marge des médias classiques, ces vedettes du web ont construit pas à pas leur communauté sur internet et sont suivis par des millions d'internautes. Des groupes de fans très actifs qui interagissent et influencent énormément sur la prise de décision des consommateurs. Si les gros influenceurs rassemblent des millions de « followers », de plus en plus de marques cherchent à se rapprocher des micro influenceurs, plus accessibles, dont la communauté est plus proche et plus engagée.  

 

Pourquoi collaborer avec les influenceurs ?

 

Instaurer une relation avec les personnalités influentes du web est un levier complémentaire à une campagne de communication globale. Les marques cherchent non seulement à accroître leur notoriété et à amplifier leur communication mais également à générer de l’engagement auprès du public. Les prises de parole paraissent plus authentiques car ce n’est pas l’entreprise qui communique directement mais un tiers de confiance qui partage son expérience. Le message est alors jugé plus crédible qu’une campagne de publicité traditionnelle et les valeurs de la marque sont mieux véhiculées.  

 

Les bonnes pratiques de l’influence marketing


Une des conditions essentielles est de choisir un influenceur proche des valeurs de la société, de son esthétisme et de l’image qu’elle souhaite véhiculer. Réciproquement, ces valeurs doivent correspondre à l’univers de la personnalité afin de ne pas « trahir » son public. Il s’agit de bien connaître les influenceurs et d’établir avec eux une relation suivie et de confiance. La marque doit également privilégier des partenariats d’un an minimum afin d’imprégner ses qualités dans la mémoire collective. Aussi, l’entreprise devra préciser la contrepartie pour l’influenceur, indispensable à la collaboration.